Strategy

8 clichés tenaces sur l’influence et les réseaux sociaux !

Les réseaux, c'est pour les jeunes... Combien de fois avons-nous entendu cette remarque ? Voici les 8 clichés sur les réseaux sociaux et l'influence !

August 23, 2021
Jérémy Boissinot
8 clichés tenaces sur l’influence et les réseaux sociaux !

“Les influenceurs ne font ça que pour l’argent”

C’est probablement le poncif qui revient le plus souvent. Les influenceurs ne seraient que des mercenaires sans foi ni loi dont le seul et unique but est de s’enrichir. Évidemment, les montants générés par les plus gros influenceurs sont astronomiques et il ne s’agit pas de nier que les influenceurs ont envie de gagner de l’argent comme tout le monde. Mais l’immense majorité des influenceurs sont avant tout des passionnés, et c’est d’ailleurs parce qu’ils étaient passionnés sur les réseaux qu’ils ont réussi à en monétiser. C’est l’occasion de rappeler une règle d’or: on ne naît pas influenceur, on le devient.

“Les influenceurs ne sont devenus que des panneaux publicitaires”;

Dans la continuité du premier cliché, les influenceurs ne feraient plus que des publicités H24 ! Là encore, on est très loin de la réalité. Il suffit de regarder le taux de saturation sur Favikon pour réaliser que les meilleurs influenceurs sont autour de 30%, soit moins de 4 publications sur 10 qui sont sponsorisées d’une manière ou d’une autre.


“L’influence, ça ne marche plus”;

On entend souvent dire que l’influence c’est du passé, que les marques sont passées à autre chose. C’est faux ! Le marketing d’influence est plus fort que jamais, et toutes les études le démontrent: selon Bynder, près de 80% des annonceurs comptaient investir dans le marketing d’influence en 2020 !"Instagram est mort”;

Parce que TikTok cartonne, il y a une espèce de mythe urbain qui circule et qui considère que TikTok est en train de tuer Instagram. Non seulement le réseau social phare est plus fort que jamais, mais en plus c’est une erreur d’opposer les deux réseaux sociaux qui sont très complémentaires.

“TikTok c’est pour les ados”

De très loin le cliché qui revient le plus souvent, TikTok serait une espèce de réseau exclusivement dédié aux adolescents et à base de vidéos de twerks. En réalité, TikTok est un réseau de vidéo au format court, donc on peut y trouver tout type de contenu, dont des vidéos très instructives! Enfin, cliché tenace, TikTok n’est pas un réseau d’ados, la moyenne d’âge y est de 26 ans, et 40% des utilisateurs ont même plus de 30 ans !

“Les influenceurs sont des paresseux qui ne travaillent pas”

C’est bien connu: l’influenceur fait sa story et son post en 5 minutes et ensuite passe le reste de la journée à la plage. Quant aux plus gros, ils ont une équipe dédiée qui fait tout le travail pour eux. Voilà ce que pensent encore beaucoup trop de personnes ! On sous-estime de manière incroyable le travail de création nécessaire pour les influenceurs. Le montage d’une vidéo est par exemple très lourd, sans même prendre en compte le travail de réflexion permanent sur le contenu à produire !

“Les réseaux sociaux, quelle perte de temps!”

Celui-là me rend fou. Les réseaux sociaux seraient une immense perte de temps. Le problème, c’est que quelqu’un qui n’utilise pas les réseaux sociaux ne peut avoir qu’une mauvaise expérience au début. Quand on utilise TikTok ou Twitter pour la première fois, l’algorithme envoie des contenus “bateau” sans intérêt et qui donnent une vraie impression de superficialité. Je me rappelle très bien que le premier TikTok que j’ai vu est une vidéo de Tibo inShape qui m’avait bien refroidi. Mais lorsqu’on passe un peu de temps dessus, on réalise combien les réseaux sociaux peuvent être source d’immense richesse et permettre une vraie instruction. Et honnêtement, en quoi passer 3 heures à enchaîner des épisodes sur Netflix est-il préférable à scroller sur les réseaux ?


“Les Influenceurs n’ont pas de talent”

C’est archi faux. Les barrières à l’entrée sont devenues tellement faibles que le niveau d’exigence est plus relevé que jamais sur les réseaux sociaux. Bon courage pour percer sur Instagram, TikTok ou Youtube si vous partez de zéro. Donc oui, non seulement les influenceurs sont des créateurs de contenu exceptionnels, mais ils sont plus talentueux que jamais.

À propos de l'auteur

Jérémy Boissinot

Jérémy Boissinot est le fondateur de Favikon, une plateforme alimentée par l'IA qui aide les marques à mieux comprendre les idées des créateurs grâce aux classements. Avec pour mission de mettre en avant des créateurs de qualité, Jérémy a construit une communauté mondiale de créateurs satisfaits et a franchi des étapes impressionnantes, notamment plus de 10 millions d'impressions estimées, plus de 20 000 nouvelles inscriptions et 150 000 classements en temps réel dans plus de 600 niches. Il est un ancien élève de l'ESCP Business School et a été associé à des organisations prestigieuses telles que le ministère français et les Nations Unies dans ses activités professionnelles.